AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Ofélia, a lie is sometimes a good thing

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ofelia Maé Woodsen
| I sound sweetly in the daytime I'm feel stupid but i wont tell
avatar

MESSAGES : 1790
DATE D'INSCRIPTION : 03/06/2009
AGE : 30
LOCALISATION : Vancouver

« Me, Who I Am, Who I Like, Me Simply »
|| Relationship:
Age & Année d'études: 20 ans && 2nde année
Disponibilité pour un sujet!: Je veux des sujets moi!!!

MessageSujet: Ofélia, a lie is sometimes a good thing   Ven 5 Juin - 22:59

●●Your I.D please ●●


    WOODSEN; Ofélia Maé
      FEAT. Célébrité sur l'avatar.

    Age : 20 ans
    Date de naissance + lieu : 4 juillet, Calgary
    Nationalité : Canadienne
    Surnom(s) : Ofé' ; Muffin ; O.; Lya et à vous d'en trouver.
    État civil: (marié, célibataire, fiancé...) célibataire
    Confrérie : Zeta MD







    Just because everyone has habits


    ▬ Je ne mange jamais les clémentines si je n'arrive pas à les peler en une seule fois, oui c'est une sale manie mais c'est comme ça.
    ▬ Je fume de temps en temps et le pire c'est que je ne supporte pas l'odeur du tabac froid, ça me rend malade, oui je suis contradictoire mais bon il paraît que les filles sont comme ça, mais je pense l'être encore plus que les autres.
    ▬ Je parle aux animaux, chiens, chats, souris....je leur parle, oui je sais je suis sûrement bonne a enfermer mais bon que vous voulez vous je pense qu'un grain de folie dans la vie est la clé pour ne jamais s'ennuyer
    ▬ Je suis végétarienne, enfin je ne mange que du poisson.
    ▬ J'ai une peu bleue des clowns, depuis que j'ai vu "Ca" de Stephen King, je ne supporte pas de voir un clown, je suis obliger de partir très loin d'eux.
    ▬Son surnom de Muffin, vient du fait qu'elle adore les muffins et qu'elle ne jure que par ces gâteaux.


    I'm like this & i'm not gonna change

    Je suis assez bordélique je dois l'avouer, mais comme je le dis tout le temps c'est un bordel organisé. Lorsque je range je ne retrouve rien; je suis de nature très fêtarde, j'aime profiter de la vie, peut être un peu trop parfois ; je suis assez contradictoire mais vous allez me dire que c'est dans la nature féminine, oui peut être mais je le suis plus que les autres ; j'aime être indépendante; je suis positive dans toutes les situations enfin j'essaie de l'être au maximum, je me dit que rien n'arrive pas par hasard ; je suis superstitieuse, je ne passe jamais sous une échelle, j'évite de sortir les vendredi 13, je préfère rester dans mon lit ce jour là ; je ne jette jamais rien, on ne sait jamais ça peut toujours servir ; je suis addict au café je ne peux pas m'en passer et cela m'est très utile les lendemains de soirées; je suis une folle des post it j'en colle un peu partout pour ne pas oublier mais j'oublie souvent, tête en l'air ; parfois trop franche, cela ne plaît pas tout le temps ; je suis une petite comique à mes heures perdues, j'aime bien sortir des blagues qui la plupart du temps ne font rire que moi ; je suis aussi casse pied quand je m'y met ; et très rancunière.
    Je suis très maladroite, pire qu'elle il ne peut pas avoir. Si je peux renverser mon café sur mon jean avant d'aller en cours ou encore faire tomber toutes mes affaires en plein milieu de la rue vous pouvez être sur que je vais le faire. Je suis parfois un peu râleuse, je sait très bien faire comprendre si je n'ai pas envie de quelque chose ou de faire quelque chose, vous pourrez vous apercevoir que dans ce cas mon côté sarcastique ressort. Parfois ce côté sarcastique n'est pas vraiment apprécier de tout le monde, mais selon moi c'est juste parce qu'ils ont pas le sens de l'humour. Et comme je l'ai toujours dit, si les gens se sentent vexés c'est que la vérité blesse plus que cela ne peut paraître. La vérité est embarrassante. Et très souvent, la vérité fait du mal. Les gens disent vouloir la vérité. Mais est-ce vraiment le cas ? La vérité est douloureuse. Au fond personne ne veut l'entendre, surtout quand ça nous touche de près. Parfois on dit la vérité parce que la vérité est tout ce qu'on a à offrir. Parfois, on dit la vérité parce qu'on a vraiment besoin de l'entendre. Il arrive qu'on dise la vérité parce qu'on ne peut pas s'en empêcher. Et parfois, on dit la vérité aux autres parce qu'on la leur doit. On leur doit au moins ça.

    Welcome in my life


        Ethan Adriel Parker. ft Robert Pattinson. in delta economist
        Relation : Tout le monde a toujours dit que les histoires compliquée sont les plus belles n'est ce pas? En ce qui concerne Ethan & Ofélia, c\'est compliqué. La première impression est toujours la bonne d'après ce qu'on dit, bien heureusement qu'ils ne s'en sont pas tenu à ça. La jeune fille a faillit écraser Ethan sur la parking de l'université, les insultes ont volées. La seconde rencontre pas des meilleures non plus, bousculades dans les couloirs....Mais malgré cela et leur petit jeu du "je te déteste" ils sont attirées l'un par l'autre. Parfois ils sont très proches, parfois ils ne peuvent pas se voir probablement dû aux relations entres leurs deux confréries. Mais serait ce simplement pour dissimuler leurs sentiments cachés? Malgré leurs petits accrochages ils aiment bien passer du temps ensemble..



      ©️ livejournal


        Ainsley Cassidy Seabrook. ft Kristen Bell. in iota literary.
        Relation : Elles se sont rencontrées au lycée, elles étaient de bonnes amies, c\'est d\'ailleurs Ainsley qui a donné des cours de tutorat à Ofélia pour qu'elle rattrape son retard, puisqu'elles sont unis encore plus aujourd'hui. Elles sont décidées de garder cela pour elles, de ne jamais en parler à quelqu'un mais quand elles sont que toutes les deux elles se demandent ce qui aurait pu arriver si ça c\'était su. Malgré qu'elles soient pas dans la même confrérie elles aiment se retrouver pour faire du shopping quand elles ont le temps ou simplement manger un morceau ensemble pour parler.



      ©️ livejournal


        Sawyer Jillian Woodsen. ft Jessica Stroup. in omega jurist
        Relation : Sawyer & Ofélia sont sœurs, elles ont deux ans d'écart mais elles s'entendent assez bien, malgré quelques petites disputes. Sawyer est parfois un peu trop protectrice envers sa jeune sœur, ce qui agace parfois celle ci qui estime être assez grande pour savoir ce qu'elle fait, mais cela prouve que Sawyer tient à sa sœur. D'ailleurs c'est souvent ce côté trop protecteur qui est à l'origine des disputes, mais elles ne restent pas fâchées bien longtemps. Elles n'hésitent pas à se dire ce qu'elle pense en face.



      ©️ livejournal


        Vanessa Hell Scot. ft Amber Heard. in Delta md
        Relation : Elles sont toutes deux assez barges pour s'entendre à merveille! Quand elles sortent, c'est le vrai cataclysme, il faut avoir assister à ça au moins une fois. Elles n\en ratent pas une. Elles se connaissent depuis qu'elles ont 13 ans, lorsque Ofélia est arrivée en ville et être dans la même confrérie a été bénéfiques pour elles deux. Elles ont toujours été adepte du cap ou pas, d\'ailleurs ce petit jeu là leur a parfois amener certains petits problèmes, notamment une nuit en prison. Elles savent qu'elles peuvent compter l'une sur l'autre dans n'importe quelle situation.



      ©️ livejournal


        Roméo DeLuca. ft Kellan Lutz. in delta economist
        Relation : UC.



      ©️ livejournal


    Just you in real life

    Pseudo: Callie; K'ro.....
    Sexe: on se connait pas encore assez quand même
    Âge: ça ne se demande jamais à une fille ça
    Comment avez-vous connu just be the best: on m'a accepter en tant qu'admin dans l'équipe des chou
    Commentaires, remarques: euh c mon dernier mot


Dernière édition par Ofelia Maé Woodsen le Lun 8 Juin - 0:46, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ofelia Maé Woodsen
| I sound sweetly in the daytime I'm feel stupid but i wont tell
avatar

MESSAGES : 1790
DATE D'INSCRIPTION : 03/06/2009
AGE : 30
LOCALISATION : Vancouver

« Me, Who I Am, Who I Like, Me Simply »
|| Relationship:
Age & Année d'études: 20 ans && 2nde année
Disponibilité pour un sujet!: Je veux des sujets moi!!!

MessageSujet: Re: Ofélia, a lie is sometimes a good thing   Ven 5 Juin - 23:00

You need to know about me


" L'enfance c'est de croire qu'avec le sapin de Noël et trois flocons de neige toute la terre est changée."



Souvenez vous des contes de fées qu’on vous raconte lorsque vous êtes enfants, pour vous aidez à dormir et faire de beaux rêves. Cendrillon enfile sa pantoufle de verre, le crapaud se transforme en prince, la Belle au bois dormant est réveillée par un baiser. Il était une fois. Et ils vécurent heureux pour toujours. Les contes de fées font rêver. Le problème c'est que les contes de fées ne deviennent jamais réels. Ce sont les autres histoires, celles qui commencent par une nuit d'orage et terminent de façon atroce, les cauchemars, qui semblent toujours se réaliser. La personne qui a inventé l'expression "heureux pour toujours", on devrait lui faire la peau. Il était une fois. Heureux pour toujours. Les histoires qu'on raconte tiennent du rêve. Les contes de fées ne se réalisent pas. La réalité est plus orageuse. Plus embrouillée. Plus effrayante. La réalité est bien différente de ce que vos parents veulent vous faire croire.

Il y a maintenant 20 ans dans la petite clinique de Calgary en Alberta Ofélia Maé Woodsen vit le jour, un beau matin de Janvier. Pourquoi Maé en second prénom, tout simplement parce que sa grand mère paternelle portait se prénom et que c'était une sorte de tradition dans la famille Woodsen .
La maternité était calme jusqu'à ce que la petite brunette montre le bout de son nez. Son père a toujours su qu'elle allait avoir un fort caractère, d'ailleurs elle l'exprimait déjà à son premier jour.

▬ Qu’est ce qu’elle est belle, c’est le plus beau bébé de la planète.
▬ Chérie, tu n’es pas très objective, tu es sa mère c’est normal que tu la trouves belle
▬ Pourquoi toi son père tu ne la trouve pas merveilleuse
▬ Je suis sûr qu’elle a des défauts aussi….

Les deux parents se mirent à rire en regardant leur petit bébé avec admiration, bien sûr que son père la trouvait magnifique mais ce n’était que pour taquiner la nouvelle maman, qui semblait déjà accroc à cette petite fille. La famille Woodsen était aux anges. Après que la maman eut rejoint sa chambre, Ofélia rencontra sa grande sœur Sawyer.

▬ Sawyer je te présente ta petite sœur, Ofélia, il faudra bien que tu t'occupes d'elle.
▬ Z'aime pas son prénom et elle est toute petite je pourrais pas jouer avec elle c'est nul.
▬ Ma puce, il faudra que tu veilles sur elle, tu es sa grande sœur c'est ton rôle.
▬ Oui maman, mais je pourrais avoir une nouvelle poupée
▬ Ma puce, maintenant que vous êtes deux, on ne pourra pas t'acheter tout ce que tu veux, il faudra partager avec Ofélia.
▬ Mais ze veux la nouvelle poupée.

Sawyer avait été habituée à tout avoir lorsqu'elle le voulait, alors imaginé le choc qu'elle a eu lorsqu'elle a compris que la petite Ofélia allait gâcher tout ça. La famille Woodsen était heureuse et ne voyait aucune ombre au tableau, Madame Woodsen avait pris un congé maternité assez long pour pouvoir s'occuper de ces deux petites filles, pendant trois ans elle reste à la maison pendant que son mari continu à travailler dans son entreprise de marketing.
Puis lorsque Ofélia atteint l'âge de quatre ans, elle est déjà habituée à l'école, elle aime bien la nouvelle nounou que la mère a engager pour savoir si lorsqu'elle reprendrait le travail tout allait bien se passer.
Madame Woodsen décide donc de reprendre son travail, mais elle doit se rendre à New York City pour une conférence, la jeune maman est psychologue, quitter ses filles pendant une semaine est très dur pour elle, mais elle sait que tout se passera bien.

"Six milliards de personnes dans le monde, six milliards d'âmes. Et parfois... il ne vous en faut qu'une seule"


Lorsque madame Woodsen reprendra le travail, ce sera la fin de la famille Woodsen, enfin du moins la fin d'une ère comme dit de chaque époque importante.
Elle prendra l'avion le 11 septembre 2001, tout le monde sait ce que cette date représente, pour certaines personnes c'est juste une date qui marquera l'histoire, le début d'une guerre mais pour d'autres cela représentera la perte d'un être cher. Certains s'en remettront, d'autres jamais. Comment survivre après un tel drame? tout le monde se pose la question mais personne n'a la réponse.
Lorsque monsieur Woodsen dû l'annoncer à ces filles de 4 et 6 ans, il ne savait pas vraiment comment si prendre. Il regarda ses deux petites filles jouaient ensembles, elles avaient le sourire et il s'en voulait de leur enlever cette joie de vivre. Il se dit que pour le moment, elle ne poserait sûrement pas trop de questions, mais plus tard si.

▬ Mes chéries venaient ici, il faut que je vous dise quelque chose d'important.
▬ Papa, papa regarde j'ai fait un dessin pour maman, elle va être contente
▬ Il est très joli Ofélia. Sawyer viens aussi s'il te plait. Votre maman ne reviendras pas. Elle....elle a eu un accident.
▬ Mais elle va revenir après papa?
▬ Non Sawyer, elle ne reviendra plus, elle est au ciel avec grand mère Maé.
▬C'est parce qu'elle nous aimait plus qu'elle est partie?
▬ Non Ofélia, elle vous aimait beaucoup.

Sawyer semblait comprendre un peu plus ce que cela voulait dire que sa petite sœur. Pourtant, Ofélia était triste, sa maman n'était pas rentrée et elle ne pouvait pas lui donner son dessin. A quatre ans c'est un peu compliquer de comprendre ces choses là.
Le père a fait tout ce qu'il a pu pour essayer de surmonter cette perte, mais lorsque les deux filles sont devenues plus grandes, il n'avait pas la force de s'occuper d'elles, il n'en pouvait plus.
Lorsqu'elles avaient 13 & 15 ans, ils les envoya vivre chez leur tante à Vancouver, ce n'est pas qu'ils ne voulaient plus les voir, mais elles avaient tellement de ressemblances avec leur mère que parfois ça devenait dur, et puis les changer d'environnement pourrait leur faire du bien.
Lorsqu'elles ont été en âge de comprendre, toutes les deux avaient vraiment changé, Sawyer était devenue un peu plus rebelle, elle sortait sans arrêt et n'écoutait plus en cours ni son père. Ofélia elle s'était un peu renfermée sur elle, elle n'allait pas vraiment vers les autres.

La vie chez leur tante les changera, mais pour Ofélia ça sera mieux, elle pourra se refaire une vie. Être une autre jeune fille, elle ne dira pas que sa mère est décédée pour ne pas que tout le monde la prenne en pitié, elle n'en veut pas de leur pitié. Sawyer, elle en profitera pour continuer sa vie de fête sans que personne ne la réprimande, sa tante essaiera mais cela échouera. D'ailleurs à cette époque les deux sœurs ne se comprennent pas du tout, tout les oppose semblerait il. Les disputes sont plus nombreuses qu'avant, mais elles restent sœurs malgré tout, elles ne restent pas fâchées longtemps, cela est impossible.

▬Rend moi cette robe de suite Ofélia Woodsen
▬Alors toi rend moi mon Ipod Sawyer

Les deux jeunes filles étaient l'une en face de l'autre de chaque côté de la table du salon.

▬Si tu me rends pas cette robe, je....je.... coule ton Ipod
▬oh t'oserais pas faire ça....
▬je vais me gêner tient
▬Si tu le fais je découpe ta belle robe...
▬C'est une robe de grand couturier ne t'avise pas de faire sinon je donne pas cher de ta vie et de celle de ton Ipod

Ofélia approche les ciseaux de la robe.

▬Je peux te la raccourcir comme ça on verra un peu plus ta culotte
▬oh tu me traites de trainer là ou j'hallucine, tu vas me le payer
▬STOP les filles ça suffit, toi rend lui son Ipod et toi sawyer il est hors de question que tu sortes avec cette robe, d'ailleurs vous êtes privée de sorties toutes les deux, dans vos chambre de suite

Leur tante venait de calmer le jeux, mais ce n'était que temporaire, les disputes des filles étaient très fréquentes. Mais au fond elles s'adorent .



"L'adolescence est le seul temps où l'on ait appris quelque chose.."


L'époque du lycée est une belle période pour Ofélia, elle fait de nouvelle rencontre, et garda ses amis de collège notamment Vanessa Scott & Ainsley Seabrook. Avec Vanessa elle a fait les 400 coups, pas une pour rattraper l'autre. D'ailleurs elles ont même passé une nuit en prison, la raison? Elles sont adeptes du jeu "cap ou pas cap". Un soir alors qu'elles avaient un peu trop bu, le défi était de draguer un officier de police, encore elles auraient pu simplement avoir un avertissement, mais elles ont été arrêté pour état d'ébriété sur la voie publique, et en plus elles n'avaient pas l'âge requis pour boire, alors une petite nuit au commissariat ne pouvaient pas leur faire du mal.
Ainsley a été le professeur de tutorat à l'arrivée au collège de Ofélia, les deux jeunes filles se sont de suite bien entendue, certes elles n'étaient pas aussi proche que Vanessa & Ofélia, mais leur amitié est différente mais tout aussi importante pour la jeune brune.

Vous vous souvenez lorsqu'on était à la maternelle, et qu'on mordait accidentellement un enfant dans la cours de récréation? Nos professeurs disaient "va dire que tu es désolé" et on allait le dire mais on ne le pensait pas. Parce que l'imbécile gamin qu'on a mordu l'avait vraiment mérité. Mais quand on vieilli, s'excuser n'est pas si simple. Quand vous avez finit de jouer à la récréation vous ne pouvez pas simplement le dire. Vous devez le penser. Quand vous êtes adultes c'est différent. Vous pouvez le dire sans réellement le penser et personne ne s'en aperçois.
Mais après cet incident, Ofélia aurait voulu demander pardon, mais elle n'a jamais pu le faire. Elle a tout gardé pour elle. Vous voulez savoir de quoi nous parlons, je vais vous révéler le secret de la jeune brune.
Lors de la soirée de fin d'année au lycée, Ofélia a commis une chose irréparable. Elle avait bien trop bu pour prendre le volant, mais elle pensait vraiment pouvoir conduire sans problème. Mais finalement, Ainsley prit le volant au dernier moment, expliquant à Ofélia qu'elle avait moins bu qu'elle et que c'était plus prudent.
Tout le monde sait que lorsqu'on a bu il ne faut pas conduire, Ainsley le savait très bien mais ce soir là elle n'avait plus toute sa tête pour réfléchir à ce qui était bien ou pas.
Sur le chemin pour rentrer chez elle, elle heurta quelque chose sur la route. Elle freina rapidement et se demandait si elle devait aller voir ou pas. Elle regardait Ofélia sur le siège passager, qui était tout aussi effrayer que la jeune blonde. Elle n'avait rien vu, elle essayer d'attraper un cd pour mettre dans son poste radio.
Elles paniquaient vraiment, elles se mirent à trembler de peur. Elles essayaient de se dire que c'était un animal, un simple animal.

▬ Tu crois qu'on a heurté quoi?
▬ J'en sais rien, on devrait aller voir non?
▬ Ofélia j'ai peur là.
▬ Oui moi aussi, écoute ça doit être un animal, alors rentrons et n'en parlons à personne.
▬ Okay, ça sera notre secret.
▬ Oui notre secret.

Ainsley a déposé Ofélia chez elle, et elle est rentré chez elle par la suite.
Ofélia alla se coucher mais n'a pas bien dormir, elle repensait sans arrêt à ce qui s'est passé.
Puis dans le journal le lendemain, elle vit qu'un jeune homme avait été tué renversé par une voiture sur la route où la jeune brune et son amie était passé, elle sut que c'était elle qui avait commis ce meurtre.
Depuis elle essai de faire comme si de rien n'était, elle en a parlé à personne. Mais les cauchemars reviennent trop souvent en ce moment.
Elle se sent encore perdu et ne sait pas quoi faire.



"Tôt ou tard, nous devons grandir. Personne ne sait que c'est mieux que d'être enfant.."



Les grands moments d'une vie ne sont pas toujours des choses qu'on fait. Ce sont aussi les choses qui nous arrivent. Mais je ne dis pas que vous ne pouvez pas agir pour influencer l'issue de votre vie. Vous devez agir, et vous le ferez. Mais n'oubliez pas que chaque jour, vous pouvez sortir de chez vous et toute votre vie peut en être changée. L'univers à un plan, et ce plan est toujours en action. Un papillon bat des ailes, et il commence à pleuvoir. C'est une pensée effrayante, mais aussi merveilleuse. Toute ces petites parties de la machine, travaillant constamment, s'assurant que vous êtes là ou devez être, exactement au moment où vous devez y être. Le bon endroit, au bon moment.

Aujourd'hui, Ofélia aime sa vie. Elle a été acceptée à l'université de la british columbia, elle étudie la médecine ce qui l'a toujours passionner, elle est dans la même confrérie que sa meilleure amie. Quoi demander de mieux hein?
Bien sûr parfois l'université c'est dur, on doit beaucoup travailler et la guerre entre les universités n'est pas toujours facile à supporter, mais le plus important pour la jeune fille est de vivre sa vie comme elle l'entend.
En dehors des cours, mise à part faire des bêtises avec Vanessa, Ofélia travaille à l'hôpital général de la ville en général elle travaille en rée-néo-nat mais parfois elle fait les urgences aussi, ce que l'on appelle "la mine" dan sle langage médical, et ce n'est pas toujours le plus intéressant mais en tant qu'étudiante en médecine elle doit tenir le coup même si parfois c'est dur pour elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Ofélia, a lie is sometimes a good thing
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» (M) A. DANAEL HEATHCLIFF • sometimes not telling people anything is a good thing.
» 1.06 All Good Things Must Come to an End
» Good Morning England - Demande de partenariat
» 07. It's a new day, a new start, and I'm feeling good!
» Good morning, Ireland ! (23/01/12 à 10h12)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Just Be The Best & Shut Up :: * Le plus intéressant * :: « Vos passeport SVP »-
Sauter vers: