AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Oh crap, I screwed up again... {Ofelia}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ethan Adriel Parker
Ethan ► I know I screwed up & I'm sorry...
avatar

MESSAGES : 73
DATE D'INSCRIPTION : 28/09/2009
AGE : 25
LOCALISATION : je sais pas, ici ou là...

« Me, Who I Am, Who I Like, Me Simply »
|| Relationship:
Age & Année d'études: 21 years old; 2e année d'études.
Disponibilité pour un sujet!: Libre encore pour un sujet

MessageSujet: Oh crap, I screwed up again... {Ofelia}   Jeu 15 Oct - 4:19

    « Hey, jeunes gens de Vancouver ! Le soleil frappe aujourd’hui, contrairement aux autres jours de la semaine où nous avons eu droit à tout. De la pluie, de la grêle, mais bon, c’est là l’inconvénient d’être… » Saleté de réveil-matin. Comme si j’en avais pas déjà marre de tout ça, faut que mon réveil me trou le cul. J’en ai marre de tout ça. J’savais que j’aurais pas dû revenir. Ç’aurait fait moins de bla bla, et Ofe aurait fini par se trouver quelqu’un de mieux que moi. J’peux pas la regarder en face, sachant que j’ai brisé son cœur… Durant le dernier mois, elle m’a pas appelé, seulement Vanessa et Nikki et d’autres gens à qui j’ai pas répondu non plus. Genre mes cousins et mon meilleur ami. C’pas ma faute, j’ai pas voulu pas répondre, juste que j’aurais pas parlé clairement. J’étais tellement démoralisé que je pouvais faire que dalle, à part me plaindre et m’enfermer à longueur de journée dans les différentes chambres d’hôtel que j’ai eu « l’honneur » de visiter. J’voudrais me renfermer quelque part et pas en sortir… Pas avoir le droit d’en sortir. Me rendre, peut-être ? C’pas une option, ça détruirait ma vie, et celle des gens autour de moi, déjà plus que maintenant, et je pourrais pas me permettre de leur faire ça… J’ai pas le droit d’être heureux en ce moment, parce que j’ai enlevé la vie à quelqu’un qui en avait le droit – enfin, je crois – et que je peux pas repasser cette nuit en vrai pour pouvoir effacer ce que j’ai fait de mal. Je me sens mauvais, et con. Je veux même pas avoir à aller m’expliquer aux gens, ça servirait à rien de toute façon. J’sais ce que j’ai fait, et je sais que c’est mal, et je sais que plus jamais j’pourrais avoir la conscience tranquille parce que je suis imprudent et…

    Faut que j’me lève, je peux pas passer la journée au lit encore une fois. Après la soirée mouvementée que j’ai passé avec Vanessa – mouvementée dans le sens où elle m’a gueulé dessus pendant tellement longtemps que j’ai l’impression que mes tympans sont cassés – je suis pas prêt de me faire voir par quelqu’un d’autre que je connais pour qu’on me tue – spirituellement – comme Vanessa l’a fait. De toute façon je vais pas avoir le choix, faut que je revois Ofelia un jour, et il va falloir que je m’explique face à elle. J’en aurais pas la force. Tout ça me rend dingue, mais dingue ! J’regarde le mur de ma chambre, et je vois pas comment je vais arriver à me sortir de la situation. J’me lève, et je prends le peu de courage que j’ai pour me diriger dans la salle de bains pour me préparer. J’ai terminé, mais j’ai pas faim, alors je pourrais sortir maintenant, et essayer d’aller en cours… Quoi que ce serait une mauvaise idée, parce que je risque de croiser encore plus de monde. Dont Ainsley et Serena, et je sais pas ce qu’elles vont dire. Ouais bon Serena m’a déjà fait la morale, vu qu’on partage notre chambre, mais Ainsley a été sous le choc, quand elle m’a vaguement vu passé… Ou sinon elle m’a pas vu, elle a juste cru me voir. Merde, je vais définitivement jamais m’en sortir, et j’serais pris à être le « fantôme d’Ethan » pour le reste de mes jours… C’est évident, j’arrive même plus à me regarder dans un miroir. Ce qui fait que la plupart du temps maintenant, je sors arrangé n’importe comment et j’en ai rien à foutre. Va falloir que j’apprenne à me relever, et à me battre. Mais j’suis trop faible, encore une fois, et je saurais pas me battre contre mes émotions…

    J’sors de la résidence DELTA, parce qu’il le faut, et que j’ai besoin de prendre de l’air, même si j’essaie le plus possible de me cacher du monde entier. Shit, ce que j’déteste penser à tout ça. J’suis trop confus pour savoir ce que je ressens en ce moment-même. Je sais plus comment ranger mes pensées et je sais même pas si je dois prendre la peine de le faire, parce que dès que quelque chose est clair, toutes les autres pensées viennent refoutre le bordel dans ma tête et je reviens à la case zéro… J’dois arriver à oublier… Ne serait-ce qu’une minime partie de tout ce que j’ai en tête en ce moment, j’dois faire le vide et pour ça faut que j’aie à un endroit où je sais que j’vais être seul. Le truc, c’est que la dernière fois que c’est arrivé, j’ai croisé Vanessa et c’était loin d’être mon intention, même si j’allais devoir faire face à elle à un moment ou à un autre… M’enfin, ma voiture est là, mais je préfère pas la toucher, j’ai trop honte, et chaque fois que je touche le volant, de violents flash-back me reviennent en tête et j’en ai plus que marre de ça. Alors j’prendrai le bus, et je marcherai, jusqu’à temps que j’arrive à un endroit qui va être assez calme pour que je puisse m’y « cacher » et faire le vide dans ma tête. J’ai de l’argent, parce que j’en ai toujours sur moi, et que même si j’ai dépensé durant le dernier mois, mes parents m’aident en en mettant dans mon compte, et en faisant en sorte que je manque de rien. Je les remercie pour ça, mais si seulement ils savaient ce que j’ai fait, ils auraient honte, et me traiteraient de tous les noms. Ils me diraient que je suis pas le fils qu’ils ont élevé. L’irresponsable connard égoïste que je suis en ce moment. Et le pire c’est que je l’ai été à un moment, et que j’avais fermement décidé de plus être comme ça. Faut croire que la vie veut pas toujours qu’on ait sur le droit chemin, et qu’elle veut nous faire prendre des leçons inoubliables. Eh bah pour une leçon, c’en est une et pour le fait que je doive me sentir mal parce que je dois regretter mes faits & gestes, c’est fait.

    J’descends du bus, parce que j’ai finalement trouvé où je vais. La forêt derrière l’hôpital me semble bien… J’marche lentement et vais me réfugier dans la dite forêt. Y’a personne, comme je l’avais prédit, et je m’y assois et pose ma tête dans mes mains…

    FLASH-BACK

    « NOOOOOON !!! ATTENTION !!! »
    « Quoi ? De quoi tu parles, Jake ? Y’a rien dev… AAAAAAAAH ! »

    FIN DU FLASH-BACK

    Mauvaise idée de fermer les yeux. Mauvaise, très mauvaise. Pire idée du monde. J’me relève et je marche encore, mais vers l’hôpital… « Aïe, bordel de merde ! » J’me suis accroché sur l’arbre. J’ai un truc sur le bras et j’arrive pas à l’essuyer… « Shit. » Du sang… Fallait vraiment que ça m’arrive maintenant. Je vais devoir rentrer dans l’hosto, et j’en avais pas du tout l’intention. J’marche lentement rendu dans les couloirs et je vois des enfants qui courent. Evidemment, leurs parents leur courent après et ils ont pas l’air contents du tout. Ça me fait sourire, pour une fois que je souris à quelque chose de con. J’continue de marcher dans l’hôpital jusqu’à l’endroit où je vais pouvoir me faire soigner par n’importe qui… J’arrive dans la salle d’attente et je vois des gens passer par ci et par là. J’ai tellement rien foutu de ma journée qu’il est déjà… Putain, 20h30. J’imagine qu’avoir traîné partout dans la ville m’a servi à me distraire en attendant de revenir au point départ. L’hôpital…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://life-in-ucla.1fr1.net/
Ofelia Maé Woodsen
| I sound sweetly in the daytime I'm feel stupid but i wont tell
avatar

MESSAGES : 1790
DATE D'INSCRIPTION : 03/06/2009
AGE : 30
LOCALISATION : Vancouver

« Me, Who I Am, Who I Like, Me Simply »
|| Relationship:
Age & Année d'études: 20 ans && 2nde année
Disponibilité pour un sujet!: Je veux des sujets moi!!!

MessageSujet: Re: Oh crap, I screwed up again... {Ofelia}   Dim 18 Oct - 17:52


"No one can find the rewind button now.
Sing it if you understand and breathe, just breathe"


    Ofélia était assise dans la salle de repos aux urgences, un café fumant à côté d'elle et un tas de papier sous yeux. Des dossiers, un tas de dossiers qu'elle devait remplir aujourd'hui. Pas une partie de plaisir ça c'est sûr, mais quand vous faîte une erreur ou lorsque vous répondez à votre supérieur, celui ci à le droit de vous faire faire ses dossiers pendant la journée, ou la semaine et même parfois pendant le mois entier. Heureusement pour Ofé', ce n'était simplement que pour la journée, elle était arrivée en retard pour les visites de la matinée. Pourtant elle s'était dépêchée pour arriver pile à l'heure, mais c'était sans compter sur les embouteillages et le monde dans le métro. Bien qu'elle avait essayé de se mêler aux autres internes sans se faire remarqué, la résidente l'avait vu et n'a rien dit au début, elle a gardé sa tirade de morale pour la fin des visites, mais elle lui a bien fait comprendre pendant celles ci en la mettant de côté, qu'elle allait avoir une petite explication.
    La jeune étudiante en médecine c'était plein et avait essayé de trouver une excuse mais rien n'y fit, en même temps elle allait pouvoir se reposer un peu. Elle allait évité de courir partout dans les services, mais elle allait avoir un gros mal de tête à la fin de la journée.

    Elle soupira et attrapa les premières feuilles, rien n'était rempli ou alors très peu. Il fallait reprendre tous les comptes rendus fait sur l'état du patient pour compléter ce dossier, et il y en avait beaucoup des comme ça. La journée s'annonçait très long, vraiment long. Mais elle y mit tout son cœur, elle ne voulait pas donner à sa résidente une autre raison de lui remonter les brettelles.
    C'est vrai que depuis quelques temps Ofé' accumulé les gardes à l'hôpital, une manière pour elle de s'occuper l'esprit et de ne plus penser à rien dans sa vie privée, elle travaillait beaucoup à l'hôpital mais aussi en cours, et sortait très peu. Elle n'avait pas vraiment la tête à s'amuser et pourtant elle sait qu'elle ne devrait plus se comporter comme cela. Depuis le départ de...de Ethan, Ofélia ne faisait plus grand chose et pourtant il n'y avait pas vraiment de raison. Ils n'étaient pas un couple, ni amis...enfin leur relation était bien trop compliquée à définir d'ailleurs. Mais ils s'étaient embrassés, Ofélia avait baissé sa garde et finalement elle se disait qu'elle aurait dû écouter la voix dans sa tête qui lui disait de se méfier, mais voilà, le jour où cela s'est produit la jeune fille était totalement perdu dans les yeux d'Ethan et n'arrivait plus à réfléchir. Mais en général quand quelque chose commence on n'a aucune idée de comment cela va finir. Ofélia ne s'attendait pas à ce que le jeune homme parte comme ça sans rien dire les jours qui ont suivit. On passe notre vie à se soucier de l'avenir, à préparer le futur, essayer de prédire le futur. On veut toujours savoir ce qui va se passer plus tard, comme si cela allait amortir le choc, mais l'avenir change en permanence. Tout le monde le sait alors pourquoi on essai encore de le planifier? Ofélia est ce genre de fille, elle se pose beaucoup de question et n'a pas vraiment confiance en elle, contrairement à ce qu'elle veut faire croire. Elle était perdue dans ses pensées lorsqu'une personne pénétra dans la salle de repos.

      "Hey Ofélia on a besoin de toi aux urgences."
      "Le docteur Carter m'a dit de finir les dossier et de ne faire rien d'autre."
      "Ah je vois qu'as tu fait pour mériter ça?"
      "Je suis arrivée deux minutes en retard."
      "Va bosser aux urgences, un patient à besoin de soins bénins, j'expliquerai au docteur Carter"


    Ofélia sourit au médecin Grimes et sortit rapidement en prenant son bipper, enfin elle était libérée de ses papiers et travailler allait lui permettre d'éviter de penser à tout ça. Elle afficha un sourire sur son visage, un sourire qu'elle affichait depuis quelques temps à chaque fois que qu'elle croisait des personnes. Tout simplement pour éviter qu'on lui demande comment elle va? qu'est ce qui la rend triste? Elle ne supporte pas d'attirer l'attention comme ça. Elle prit le dossier que l'infirmière lui tendit et se dirigea vers le box 5.
    Sans regarder le patient, elle lu son prénom.

      "Alors monsieur Parker qu'est ce qui vous amène ici?"


    Puis elle regarda la personne en face d'elle, elle perdit son sourire d'un coup et ne bougea plus. Elle resta planté dans l'entrée sans rien dire. Elle n'en revenait pas, il était là devant elle. Elle avait envie de lui mettre une claque, lui demander des explications et en même temps elle avait envie de fuir et de pas lui parler. Et le troisième sentiment encore plus étrange que les premier était qu'elle envie de sentir ses lèvres sur les siennes une nouvelle fois. Mais elle secoua sa tête un peu comme pour faire sortir toutes ses pensées.

_________________


    Will you help me to understand, 'cause i'm caught in between all I wish for & all I need.
    Mauybe you're not even sure what its for any more than me
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ethan Adriel Parker
Ethan ► I know I screwed up & I'm sorry...
avatar

MESSAGES : 73
DATE D'INSCRIPTION : 28/09/2009
AGE : 25
LOCALISATION : je sais pas, ici ou là...

« Me, Who I Am, Who I Like, Me Simply »
|| Relationship:
Age & Année d'études: 21 years old; 2e année d'études.
Disponibilité pour un sujet!: Libre encore pour un sujet

MessageSujet: Re: Oh crap, I screwed up again... {Ofelia}   Lun 2 Nov - 1:11

    Qu’est-ce que je fais ? Qu’est-ce que je fais ? Ofelia se tient devant moi, et je l’avais trop pas prévu. Si j’avais su, je serais pas entré dans ce foutu hôpital, et j’aurais pas été là, comme ça, j’aurais évité de me prendre une future gifle, et j’aurais évité de la blesser en lui disant que je préférais qu’on se voit pas encore pendant un moment. Mais comment est-ce que je peux être aussi con ? Je le sais pas, mais je dois sûrement être le mec le plus con qu’elle ait jamais rencontré dans sa vie, à l’exception d’Asher. Bordel, je sais même pas comment réagir. Je sais pas si je dois bouger, je sais pas quoi dire, je sais même pas si j’ai le droit de la regarder dans les yeux après ce que je lui ai fait. Elle doit sûrement m’en vouloir à mort, et se dire qu’elle veut plus jamais me revoir après ça. Mais c’est trop tard, je suis là et elle va devoir m’endurer, ma stupidité et moi. Je me sens tellement mal, je sais pas comment lui dire que j’aimerais qu’elle me pardonne et qu’on recommence à zéro. Je m’embrouille, mes pensées sont même pas claires, et je me dis que j’aimerais foutrement trop disparaître en ce moment-même. J’irais me perdre quelque part et j’emmerderais plus personne avec mes problèmes. Je serais silencieux et on m’entendra plus. J’veux plus à avoir à faire souffrir les gens que j’aime. En premier Vanessa, et maintenant Ofelia, qu’est-ce que j’ai fait pour mériter ça ? Y’a aussi eu Nikki… Ainsley et Serena qui se sont rendues compte de rien, mais bon, je peux pas continuer comme ça. J’suis assis sur le truc sur lequel tous les patients s’assoient. Je me fous tellement de tout le reste que j’en oublie le nom, et je repense à y’a trois semaines et demi, quand je l’ai embrassé, et qu’on a passé le reste de la soirée en paix. Y’a eu Peyton pour nous énerver, mais elle est vite partie et finalement on a passé une soirée agréable. Je sais même pas si j’aurais encore droit à ça. Parce qu’après tout, je suis parti sans donner de nouvelles. J’avais pas envie qu’on me retrouve après ce que j’avais fait de toute façon. J’aurais eu trop honte devant Ofe d’avoir à lui admettre ça. Elle m’aurait sans doute rejeté et j’aurais eu encore plus mal que j’ai mal maintenant. J’pourrais pas supporter le fait qu’un jour elle puisse me dire qu’elle veuille plus de moi dans sa vie, je tiens trop à elle pour ça. J’ai beau pas l’avoir appelé pendant ces dernières semaines, mais j’ai pensé à elle tout le temps, me demandant quand est-ce que j’aurais le courage de retourner à l’université et lui faire face. Faut croire que ce soir je l’ai eu, si ce n’est que j’suis tombé sur elle par hasard, et non parce que j’avais retrouvé assez de courage pour aller la voir. J’aurais dû prévoir qu’elle travaillerait à un moment ou un autre. Parce que je sais qu’elle travaille ici, vu qu’elle étudie en médecine. Fille intelligente qui sait ce qu’elle veut dans la vie, c’est tout à fait elle. Et elle aurait sûrement pas envie d’avoir un mec incompétent en plus d’être meurtrier à ses côtés. Ofelia est quelqu’un qui a la tête sur les épaules, même si notre première rencontre se résume au fait qu’elle ait failli m’écraser. Je la respecte, je ressens même beaucoup plus que du respect à son égard, mais merde, comment j’ai mal agis envers elle. Le pire c’est que je sais parfaitement que si c’était à moi qu’on avait fait ça, j’aurais pas pardonné la personne avant longtemps. Ce qui risque fortement d’arriver avec Ofe…

    Elle me regarde toujours, elle doit être aussi choquée que moi de me voir ici, à cet instant-même. Elle a sûrement dû croire que j’étais mort ou un truc du genre. Que j’avais déserté parce que j’avais plus envie de la voir, ni d’avoir à affaire à elle. Je tords mon bras, voulant pas lui tendre, parce qu’elle va devoir me toucher, et que ce sera beaucoup plus douloureux que ça pourrait paraître. « Eh… Je… J’me suis fracassé le bras. » Elle répond rien, elle fait que rester là à me regarder, et je fais la même chose. Je sens le sang de mon bras couler, mais je m’en fous. Tout ce qui compte en ce moment c’est elle, et même si je sais pas comment l’aborder, va falloir que je le fasse. Je veux plus avoir à courir et me cacher, va falloir que je l’affronte, et que je lui donne des explications. Mais je refuse de lui dire pourquoi je suis parti, ça va la faire fuir, et elle me regardera comme un monstre, ce que je suis en vérité loin d’être. « Ofelia… » J’dois en dire plus ? J’aurais pas dû dire son nom pas vrai ? Ma tête tourne, le sang continue de couler, mais tout ça c’est une illusion, et je vois son visage d’ange devant moi. Elle change d’expression pour « fâchée » je crois, mais j’en suis pas sûr. En tout cas, elle se retourne et commence à marcher rapidement dans le couloir. Je savais que j’aurais pas dû venir ici, et je savais que c’était une mauvaise idée de tuer quelqu’un et de partir traumatisé après. Bravo Ethan, t’as réussi à foirer ta vie ainsi que la seule vraie relation « amoureuse » que tu pourrais possiblement avoir. Je marche après elle et la rattrape par le bras, la forçant à se tourner vers moi. Elle a mis ses mains en avant, ce qui fait que quand elle se retourne elle me pousse légèrement et finit par se retrouver debout droite devant moi. Je tiens toujours son bras, et je le lâche après qu’elle ait arrêté de marcher. « Écoute-moi, je t’en prie. Ofelia tu peux pas m’tourner le dos comme ça. » Tu peux pas le faire alors que moi je te l’ai fait ? Sérieux, j’aime la manière dont je suis entrain de m’enfoncer dans un trou indéfiniment profond…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://life-in-ucla.1fr1.net/
Ofelia Maé Woodsen
| I sound sweetly in the daytime I'm feel stupid but i wont tell
avatar

MESSAGES : 1790
DATE D'INSCRIPTION : 03/06/2009
AGE : 30
LOCALISATION : Vancouver

« Me, Who I Am, Who I Like, Me Simply »
|| Relationship:
Age & Année d'études: 20 ans && 2nde année
Disponibilité pour un sujet!: Je veux des sujets moi!!!

MessageSujet: Re: Oh crap, I screwed up again... {Ofelia}   Jeu 12 Nov - 16:12

    Le matin quand vous partez de chez vous, vous prenez soin de ne pas oublier votre Ipod et vous choisissez une chanson. Cette chanson sera celle qui va rythmé votre journée, alors attention à bien la choisir, mais parfois la chanson que l'on choisit ne va pas avec notre humeur ou la journée qui nous attend. On essaie juste de se convaincre que c'est celle ci qui va rythmé notre journée parce que c'est notre coup de cœur du moment, parce qu'elle est joyeuse, parce qu'avec cette mélodie on sait qu'on sera de bonne humeur.
    Ofélia Maé Woodsen ne déroge pas à cette règle, dès qu'elle part de chez elle, elle met son Ipod sur les oreilles et cherche LA chanson du matin. Ce matin elle avait mis " Letters from the sky" ce n'est pas une musique joyeuse, c'est vrai mais ces temps ci elle l'écoutait en boucle. C'était son coup de cœur à elle, et elle savait que cette journée aller être horrible.
    Et elle avait bien raison, tout d'abord elle arrive en retard et doit se coltiner la paperasse et lorsqu'elle sort enfin de ses dossier c'est pour se retrouver devant la dernière personne qu'elle avait envie de voir, Ethan.

    Lorsqu'elle rentra dans la salle et qu'elle le vit, elle fut partagé entres plusieurs sentiments. Que des sentiments contradictoires, qu'est ce que qu'elle pouvait bien lui dire? Et pourtant elle en avait des chose à lui dire, pas toute très gentilles d'ailleurs. Elle s'était mise devant son miroir et avait répété ce qu'elle voulait lui dire une bonne centaine de fois, mais maintenant qu'elle était face à lui, c'était différent. Elle n'arrivait pas à articuler un mot. Le jeune homme semblait aussi surpris qu'elle. En l'entendant prononcer son prénom, elle sentit ses genoux fléchir. Elle se dit qu'au lieu de rester planter là comme une idiote elle ferait mieux de dire quelque chose, n'importe quoi mais au moins ouvrir la bouche. Mais c'était impossible pour elle. Elle reposa le dossier et tourna les talons et s'enfuit dans le couloir. Mais le jeune homme la retint par le bras. Ethan lui dit "Écoute-moi, je t’en prie. Ofelia tu peux pas m’tourner le dos comme ça. " La jeune rousse eut un sourire, mais pas un bon sourire croyez moi. C'était plutôt pour lui dire "non mais tu te fous de moi là?"

      "Oh je n'ai pas le droit de te tourner le dos, mais toi par contre fuir sans rien dire et jamais donner de nouvelle tu as le droit c'est ça? Tu t'enfonces encore plus Ethan, t'es dans les sables mouvants là"


    Elle dégagea son bras de la main du jeune homme, et le regarda dans les yeux.

      "Retourne dans le box, je vais aller chercher ce qu'il faut pour te soigner."


    Ofélia partit sans un regard, lorsqu'elle était hors de vue du jeune homme elle se laissa glisser contre le mur. Assise par terre, elle prit sa tête dans ses mains. Elle prit sa respiration et se releva et alla dans la réserve pour prendre le nécessaire pour la blessure d'Ethan. Elle savait très bien qu'elle ne pouvait pas demander à quelqu'un de s'occuper de lui, elle est interne et ne doit pas refiler ses patients aux autres c'est la règle. Elle y resta une bonne quinzaine de minutes et retourna dans le box où Ethan était. Au fond d'elle, elle savait que ça serait peut être un moyen de pouvoir enfin parler, et en même temps elle avait envie d'être froide au possible. Lui faire comprendre qu'il peut pas revenir comme ça, comme si rien ne s'était passé.
    Ofélia évita de le regarder dans les yeux, elle lui demanda de poser son bras sur la tablette et pris une compresse imbibée de désinfectant.

      "Comment tu t'es fait ça?"


    Toujours sans le regarder, elle posait cette question pour l'inscrire dans le dossier et aussi pour éviter d'avoir à supporter un horrible silence avec lequel elle était très mal à l'aise. Elle mourrait d'envie de lui poser LA question, celle qui était sans cesse dans son esprit "pourquoi tu es partit comme ça? Qu'est ce que je t'ai fait? mais elle n'avait pas le courage de la lui poser de suite.

_________________


    Will you help me to understand, 'cause i'm caught in between all I wish for & all I need.
    Mauybe you're not even sure what its for any more than me
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Oh crap, I screwed up again... {Ofelia}   

Revenir en haut Aller en bas
 
Oh crap, I screwed up again... {Ofelia}
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» you're full of crap ▲ Cheryl
» crap Ϫ blurring the lines between real and the fake (finished)
» (+) Who has two thumbs and doesn’t give a crap ?
» Crap! Some Trolls! ☆ Elladan
» City of crap and shitty life, damn fortunately you're here; ft. Jaxson

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Just Be The Best & Shut Up :: * Vancouver * :: « Vancouver General Hospital »-
Sauter vers: